FlowBank

La découverte de Biogen sur la maladie d'Alzheimer pourrait-elle marquer un tournant dans le secteur des biotechnologies ?

Les actions de Biogen et d'Eisai ont explosé la semaine dernière après l'annonce du succès d'un essai clinique de stade avancé sur le Lecanemab, un médicament contre la maladie d'Alzheimer. Les récents succès pourraient-ils remettre les grandes sociétés de biotechnologie sur le radar des investisseurs ?

La maladie d'Alzheimer toucherait plus de 55 millions de personnes dans le monde. Cette maladie progressive détruit la mémoire et peut entraîner une démence. C'est également la cinquième cause de décès chez les adultes de plus de 65 ans. La mise à disposition de médicaments permettant de ralentir la progression de la maladie permettrait aux personnes concernées de disposer de plus de temps pour participer à la vie quotidienne et conserver leur indépendance.

Une nouvelle découverte porteuse d'espoir

Biogen (ticker : BIIB) et Eisai (ticker adr : ESALY) ont vu leurs actions bondir de 50 % la semaine dernière après que les deux sociétés de biotechnologie ont annoncé qu'elles allaient demander l'autorisation de mise sur le marché du Lecanemab, leur médicament expérimental contre la maladie d'Alzheimer, qui s'est avéré ralentir de 27 % le rythme de progression de la maladie qui détruit la mémoire.

Le médicament cible une protéine toxique responsable de la maladie. Le duo va demander l'approbation réglementaire aux États-Unis, en Europe et au Japon. Les analystes espèrent que les données de l'essai sont suffisamment solides pour que le Lecanemab soit approuvé et puisse être remboursé par les régimes de santé financés par l'État (Medicare).

S'il est approuvé, les analystes estiment que le Lecanemab pourrait être mis sur le marché d'ici la fin de 2023 et qu'au plus fort de ses ventes, il pourrait atteindre 13,3 milliards de dollars par an. Les deux sociétés de biotechnologie assureront conjointement la promotion du traitement et Biogen recevra une part de 45 % des bénéfices.

Il est également important de souligner que le duo Biogen-Eisai est déjà en tête dans la course pour aider les patients atteints d'Alzheimer. Il a déjà développé la première thérapie approuvée par la FDA pour la maladie d'Alzheimer, appelée Aducanumab, et vendue sous le nom de marque Aduhelm, lancée en juin 2021. Bien que le traitement Aducanumab soit prometteur, son prix élevé d'environ 56 000 USD pour un patient moyen a limité son succès, car Aduhelm n'a pas convaincu tous les médecins de le prescrire et le médicament n'est pas remboursable par les régimes de santé publics. Les investisseurs espèrent que la découverte plus forte qu'est le Lecanemab obtiendra le titre de remboursable, ce qui rendrait beaucoup plus probable la vente massive du traitement.

Les entreprises qui développent des traitements pour l'Alzheimer

Avant la pandémie, les sociétés pharmaceutiques consacraient en moyenne environ 25 % de leur chiffre d'affaires à la R&D, et les budgets de R&D pourraient être à nouveau en hausse. Les approbations de nouveaux médicaments par la FDA américaine ont augmenté au cours des dernières années, ce qui a encouragé les entreprises américaines et multinationales à augmenter leurs budgets de recherche et développement.

Alors que 143 médicaments sont en cours de développement pour cette maladie neurologique, seule une poignée de sociétés de biotechnologie en sont au stade avancé : Biogen et Eisai, Eli Lilly et Roche. Le Donanemab d'Eli Lilly est attendu pour la mi-2023, et Roche devrait communiquer les résultats du Gantenerumab plus tard dans l'année.

  • Biogen est une société américaine de biotechnologie spécialisée dans les troubles neurologiques.
  • Eli Lilly (ticker : LLY) est une entreprise pharmaceutique américaine surtout connue pour son médicament contre la dépression clinique Prozac (1986) et ses plus gros revenus sont les médicaments contre le diabète Trulicity (2014) et Humalog (1996). En 2019, elle achète Loxo Oncology pour 8 milliards de dollars.
  • Roche (ticker : ROG.SWX) est une multinationale suisse du secteur de la santé, connue pour le développement de diagnostics et de traitements biotechnologiques dans les domaines de l'oncologie, de l'immunologie, des maladies infectieuses, de l'ophtalmologie et des maladies du système nerveux central.

 

D'autres grands acteurs, tels que Novartis et Amgen, ont passé des années à développer des médicaments pour ralentir la maladie d'Alzheimer, mais sans succès.

Biotech : un retournement de situation en vue ?

Les sociétés de biotechnologie développent des traitements pour toute une série de maladies, dont beaucoup touchent la population âgée, en forte croissance. Les biotechnologies ont très probablement un avenir prometteur et les investisseurs pourraient considérer la baisse de 30 % depuis septembre 2021 comme une opportunité d'achat.

Les catalyseurs d'un redressement peuvent être l'un de ces éléments ou une combinaison de ceux-ci :

  • Augmentation des opérations de fusion et d'acquisition : La baisse des valorisations rend plus attrayante la poursuite d'acquisitions pour les entreprises aux bilans solides.
  • Obtenir les approbations de la FDA : Une FDA plus amicale pourrait aider les entreprises disposant de solides essais cliniques à commercialiser plus rapidement leurs produits.
  • Amélioration de l'environnement de marché : Après la panique du marché due à la "réinitialisation" des taux d'intérêt, les investisseurs qui se lancent dans les investissements biotechnologiques profiteraient des valorisations plus faibles qu'offre le marché actuel.

 

Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des plus grandes sociétés de biotechnologie cotées aux États-Unis, avec des capitalisations boursières allant de 20 à 120 milliards USD. Bien que chacune d'entre elles ait une histoire unique, les sociétés de biotechnologie ont un élément d'imprévisibilité car le succès de milliards de dollars de ventes dépend des essais cliniques. Par conséquent, l'examen des biotechnologies en tant que groupe est une source de moins d'incertitude et, en termes de prix des actions, de moins de volatilité.

  • Amgen Inc (ticker : AMGN)
  • Vertex Pharmaceuticals (ticker : VRTX)
  • Gilead Sciences (ticker : GILD)
  • Regeneron Pharmaceuticals (ticker : REGN)
  • Moderna (ticker : MRNA)
  • Illumina (ticker : ILMN)
  • Iqvia (ticker : IQV)
  • Argenx (ticker : ARGX)
  • Biontech (ticker : BNTX)

Conclusion

La percée du nouveau médicament contre la maladie d'Alzheimer est très encourageante pour les biotechnologies et pourrait marquer le début d'une période où davantage d'autorisations de la FDA seront accordées. Le secteur a été durement touché par les turbulences du marché, mais certaines valeurs biotechnologiques individuelles ont enregistré de bonnes performances grâce à la force de leurs histoires uniques. Les investisseurs plus prudents pourraient également attendre des signes plus forts d'appétit pour les fusions et acquisitions et un redressement ou une stabilisation du marché boursier global.

bg_newsletter
LiveWire

15 hours ago

#PCE comes softer than expected #inflation #stocks #macro #Fed #trading

19 hours ago

#EUR advances, now near 5-month highs #fx #fed #trading

2 days ago

#US economy grows stronger than expected #gdp #trading