FlowBank

Les producteurs de puces électroniques chinois grandissent vite

L'industrie chinoise des puces se développe plus rapidement que partout ailleurs dans le monde, après que les sanctions américaines contre les champions locaux, de Huawei à Hikvision, ont stimulé l'appétit pour les fabricants locaux.

Selon les données compilées par Bloomberg, dix-neuf des vingt entreprises de l'industrie des puces à la croissance la plus rapide au monde au cours des quatre derniers trimestres proviennent en moyenne de la Chine ; cela par rapport à moins de la moitié au même moment l'an dernier. Cette croissance suralimentée souligne à quel point les tensions entre Washington et Pékin transforment l'industrie mondiale des semi-conducteurs, qui vaut 550 milliards de dollars.

En chiffres

L'année dernière, seuls huit des vingt fabricants de puces à la croissance la plus rapide au monde étaient chinois. Cette année, dix-neuf des vingt proviennent de la Chine.

Parmi eux, C*Core a augmenté ses ventes de 338% sur les quatre derniers trimestres, les affaires de Cambricon ont grimpé de 144% et Triductor a enregistré une solide croissance de 136%.
Le SMIC, basé à Shanghai, a récemment signalé une augmentation de 67% de ses ventes trimestrielles, malgré le lockdown de Covid, dépassant ses rivaux bien plus importants tels que GlobalFoundries Inc. et TSMC.

Les revenus de Shanghai Fullhan Microelectronics Co. ont augmenté de 37% en moyenne en raison de la forte demande de produits de surveillance.

Picture2-Aug-11-2022-09-21-35-77-AM
Les ventes des producteurs de puces électroniques chinois sur les quatre derniers trimestres (source : Bloomberg).

Se battre pour une industrie d'un demi-milliard de dollars

Les fabricants de puces chinois et américains se battent pour une industrie mondiale des puces de 550 milliards de dollars, qui continuera de croître à un rythme soutenu car l'industrie des semi-conducteurs joue un rôle démesuré dans tout, de la défense à l'avènement de technologies futures comme l'IA (intelligence artificiel) et les voitures autonomes.

Mais la croissance impressionnante des fabricants de puces chinois ne s'explique pas seulement par une demande mondiale énorme, mais aussi par les tensions croissantes entre les États-Unis et la Chine, qui ont amené les États-Unis à restreindre les ventes de puces aux entreprises chinoises comme Huawei et Hikvision.

De plus, les Chinois aiment fabriquer les choses eux-mêmes pour moins cher plutôt que d'importer d'ailleurs. En ce sens, les restrictions américaines ont été une aubaine pour les fabricants de puces chinois.

Aujourd'hui, Pékin veut se débarrasser d'environ 430 milliards de dollars de puces importées en 2021 et les remplacer par des puces chinoises produites dans le pays.

Le gouvernement devrait également accorder plus de poids aux ‘petits géants’ chinois, en injectant des milliards de dollars d'investissements dans le secteur pour soutenir et financer les champions nationaux de la technologie, et encourager les tactiques ‘acheter chinois’ pour contourner les sanctions américaines.

Selon la China Semiconductor Industry Association, les ventes totales des fabricants de puces basés en Chine ont déjà dépassé le seuil de 1’000 milliards de yuans (soit 150 milliards de dollars).

Une chose est sûre, l'industrie des semi-conducteurs n'a pas fini de prospérer avec la numérisation rapide, la promotion du Web3, du métavers et autres évolutions technologiques, et les producteurs chinois veulent une part plus grande du marché mondial.

Covid zéro est un risque, mais…

La politique chinoise obstinée de covid zéro est bien sûr un risque pour les opérations des entreprises chinoises. Cependant, les fabricants de puces basés à Shanghai ont été autorisés à fonctionner presque à pleine vitesse alors que les dernières mesures de restrictions ont frappé de nombreuses industries.

C’est la confirmation que si un secteur a la bénédiction du gouvernement chinois, les étoiles s'alignent.

Puis, la demande russe

Les fabricants de puces chinois sont également bien placés pour vendre leurs puces aux russes qui ont perdu leurs principaux fournisseurs de puces occidentaux dans le but de réduire la vitesse du développement technologique en Russie pour ralentir la guerre en Ukraine.

Surperformer les pairs américains ?

La croissance rapide du secteur chinois des puces n'est donc pas une surprise ; la solide demande de la Chine et de la Russie, le soutien du gouvernement chinois pour stimuler la croissance et le fait que les cours des fabricants de puces chinois sont restés à la traîne de la bulle spéculative que les fabricants de puces américains ont enregistrée l’année dernière font partie des facteurs qui pourraient encourager une surperformance des fabricants de puces chinois par rapport à leurs pairs américains.

De plus, la nouvelle selon laquelle la Russie, l'un des plus grands fournisseurs mondiaux de gaz utilisés pour fabriquer des semi-conducteurs, a commencé à limiter les exportations vers l'Occident devrait pousser davantage les fabricants de puces américains dans l’incertain, sans affecter leurs homologues chinois.

Puis, la divergence entre une politique plus stricte de la Réserve fédérale et une politique chinoise de soutien pourrait jouer en faveur des fabricants de puces chinois.

Les fabricants de puces américains subissent une pression de vente décente depuis que la Fed a annoncé son intention de relever les taux d'intérêt et de réduire la taille de son bilan. L’américain Nvidia a raté sa projection de revenus d’environ 1,4 milliard de dollars en raison du ralentissement de la demande de PC et de jeux au trimestre dernier.

Pour venir à la rescousse, le gouvernement américain a approuvé, fin juillet, 52 milliards de dollars de subventions et d'incitations pour la fabrication de semi-conducteurs aux États-Unis. Va-t-il suffire ? A voir.

Nvidia, le fabricant de puces américain le plus populaire de 2021, a rebondi jusqu’à 38% depuis début juillet après avoir perdu plus de 50% de sa valeur depuis novembre 2021, alors qu'Intel qui devrait profiter plus des subventions continue de saigner.

Picture3-Aug-11-2022-09-22-15-06-AM
Cours de Nvidia et Intel (source : Trading View)

Comme c'est le cas pour leurs pairs américains, les cours des actions des fabricants de puces chinois ont été martelés par le ralentissement de la demande de fin de pandémie, et certainement la fin d'une bulle spéculative. Mais les actions Cambricon ont gagné près de 55% depuis la baisse d’avril, alors que le cours de C*Core a bondi près de 130%.

Picture4-Aug-11-2022-09-22-44-66-AM
Cours de Cambricon et C*Core (source : Trading View)

bg_newsletter
LiveWire

14 hours ago

US #PCE inflation runs hot #stocks #trading #forex $QQQ $SPY

18 hours ago

#Stocks rebound on better economic data #markets #trading

2 days ago

#US economy shows continuous strength #markets #trading