FlowBank

Les actions du secteur du voyage pourraient-elles bénéficier d'un coup de pouce pour les vacances ?

Le nombre de voyages s'étant redressé depuis Covid-19, l'industrie du voyage pourrait en profiter cette année, notamment parce que les gens privilégient les voyages et les visites de famille. Avec de fortes réservations, les actions du secteur du voyage pourraient-elles bénéficier d'un coup de pouce pour les vacances ?

La période de voyage la plus chargée de l'année est la semaine entre Noël et le Nouvel An, avec près de 120 millions de personnes voyageant rien qu'aux États-Unis. Pendant ces périodes d'environ 10 jours, de nombreuses personnes voyageront en avion et séjourneront dans des hôtels et des centres de villégiature. En outre, une enquête a montré qu'environ 25 % des voyageurs américains prévoient de prendre des vacances de rêve d'ici mars 2023, ce qui laisse penser que les perspectives pour les voyages et les loisirs l'année prochaine pourraient être solides. 

Les actions des compagnies aériennes sont-elles à acheter ? 

Les conséquences de la pandémie mondiale continuent de pousser davantage de personnes à acheter des billets d'avion. Aux États-Unis, 70 % des Américains considèrent les voyages comme une récompense après avoir enduré le lockdown et en Chine, alors que le pays rouvre ses portes, une reprise similaire du nombre de voyages aériens pourrait se répéter. En ce sens, les compagnies aériennes chinoises telles que Cathay Pacific, cotée à Hong Kong, ont récemment bondi grâce à l'enthousiasme suscité par la levée progressive des restrictions de voyage imposées par le Covid. Trip.com (TCOM), cotée au Nasdaq et à Hong Kong, a également vu ses actions se redresser compte tenu de la levée des restrictions de voyage en Chine.

Airlines

Aux États-Unis et en Europe, les voyageurs sont depuis longtemps sortis de la pandémie, mais les compagnies aériennes n'en ont pas moins éprouvé des difficultés à trouver du personnel et à gérer les coûts en raison du prix élevé du carburant et de l'inflation. 

En regardant l'analyse technique, l'ETF US Global Jets (JETS) pourrait être à la veille d'une cassure à la hausse s'il parvenait à franchir son canal descendant depuis 2020. 


JETS stock

Les opérateurs devront surveiller les chiffres d'orientation lors des résultats trimestriels et rechercher tout signe de ralentissement qui pourrait compromettre les perspectives positives. 

Les valeurs hôtelières sont-elles à acheter ? 

Les grandes marques hôtelières telles que Hilton, Marriott et Hyatt pourraient être parmi les bénéficiaires des consommateurs qui demandent plus de voyages et de vacances. Mais pas seulement, les entreprises de plateforme telles que Booking.com, Expedia et Airbnb devraient bénéficier des dépenses liées aux loisirs et aux vacances.

Hotel stocks

Enfin, les FPI hôtelières pourraient également présenter des opportunités de revenus de dividendes plus stables, étant donné qu'elles ont l'habitude d'être bien gérées. Certains des plus grands noms aux États-Unis sont Apple Hospitality (APLE), Summit Hotel Properties (INN), Park Hotels & Resorts (PK), Hersha Hospitality Trust (HT) et Pebblebrook Hotel Trust (PEB).

Les actions des compagnies de croisière sont-elles à acheter ?

Les compagnies de croisière possèdent et exploitent des navires de croisière dans diverses destinations du monde entier, proposant des forfaits tout compris souvent réservés longtemps à l'avance. Les plus grandes compagnies de croisières sont Royal Caribbean Cruises (RCL), Carnival (CCL) et Norwegian Cruise Line (NCLH). Royal Caribbean est la plus forte du lot, dotée d'un bilan plus solide. L'ensemble de sa flotte a repris du service depuis juin. Au troisième trimestre 2022, elle a dégagé un EBITDA et un flux de trésorerie opérationnel positifs pour la première fois depuis le début de la pandémie. Les réservations à terme pour 2023 sont également encourageantes, supérieures aux niveaux de 2019. 

Conclusion

Comme nous l'avons écrit ici, les valeurs du secteur du voyage ont fait un retour en force en juin. Compte tenu de la vigueur des réservations de voyages, il se pourrait que les valeurs du secteur du voyage et des loisirs étendent leurs gains au premier trimestre et au-delà grâce à l'élan des vacances. Mais les investisseurs doivent rester attentifs aux signes d'une récession imminente qui pourrait accentuer la pression sur les actifs financiers et inciter les consommateurs à retarder leurs dépenses et leurs projets de voyage.

bg_newsletter
LiveWire

3 days ago

#Stocks slightly lower following US #GDP numbers #economy #trading

4 days ago

#Sentiment is weak after #Microsoft's earnings release $spy

5 days ago

#EURUSD lower after German #PMI #fx