FlowBank

Meta Verified : Du positif pour les actions META ?

Meta, la société qui détient Facebook, lance un service d'abonnement appelé Meta Verified. De quoi s’agit-il ?

  • Le service coûtera 11,99 ou 14,99 dollars par mois s'il est acheté par l'intermédiaire de l'application iOS et est assorti de fonctions supplémentaires. Celles-ci comprennent :

    •             Vérification du compte
    •             Badges
    •             Protection proactive des comptes
    •             Accès au support client
    •             Une meilleure visibilité 

Meta Verified est disponible sur Instagram et Facebook, mais il s'agira d'abonnements distincts. Le produit est actuellement testé en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Pourquoi ce changement ?

Les abonnements en tant que source de revenus sont considérés comme plus cohérents et stables que la publicité et sont devenus de plus en plus populaires auprès des sociétés de réseaux sociaux comme moyen de diversifier leurs sources de revenus.

Meta tire actuellement la majeure partie de ses revenus de la publicité qui, comme nous l'avons vu ces dernières années, peut être volatile car elle est fortement influencée par la santé de l'économie en général. Les dépenses publicitaires sont souvent le premier secteur à être réduit dans les entreprises lorsque la croissance commence à ralentir. 

En outre, Meta est toujours en train de s'adapter aux changements d'Apple en matière de confidentialité, qui ont rendu de plus en plus difficile le ciblage des publicités sur les utilisateurs. Ce vent contraire supplémentaire a vu Meta souffrir davantage qu'Alphabet.

Comparaison avec la concurrence 

Les concurrents, SnapChat et Twitter, ont tous deux lancé des services d'abonnement ces derniers mois afin de diversifier leurs sources de revenus, avec un succès varié. L'abonnement au badge bleu de Twitter compterait 300,000 abonnés dans le monde. Quant à Snap, qui a lancé Snapchat+ en juin de l'année dernière, il compte désormais plus de 2 millions d'abonnés.

Est-ce que Meta Verified va marcher ?

Le nouveau service d'abonnement pourrait renforcer la rentabilité de la société mère de Facebook, ce qui pourrait entraîner une hausse du cours de l'action.

Cependant, le risque est que les utilisateurs ne veuillent pas payer pour des services qui ont toujours été gratuits, ce qui pourrait expliquer en partie pourquoi le service d'abonnement de Twitter a été lent à décoller.

Le produit Meta Verified semble s'adresser davantage aux influenceurs et aux créateurs qu'aux simples consommateurs, en leur offrant un public plus large et une visibilité accrue, ce qui signifie une plus grande opportunité de revenus pour ces créateurs. En conséquence, le service pourrait être plus performant que les récentes offres d'abonnement de la concurrence.

Les analystes de Bank of America prévoit que Meta Verified pourrait compter jusqu'à 12 millions d'abonnés d'ici la fin de l'année. De leur côté, les analystes de Bloomberg estiment que le service ajoutera 3 milliards de dollars de recettes, une goutte d'eau dans l'océan par rapport aux 117 milliards de dollars de ventes de l'année dernière. Mais le service n'inclut toujours pas les comptes professionnels, bien qu'il soit prévu de le faire à l'avenir. 

Le coup de pouce dont Meta a besoin ?

Cette annonce intervient après que Meta a perdu plus de 600 milliards de dollars en valeur boursière l'année dernière, le cours de l'action ayant chuté après avoir atteint un pic de 380 dollars, et après que la société a annoncé une baisse de ses revenus d'une année sur l'autre au cours des trois derniers trimestres consécutifs.

La nouvelle source de revenus n'est pas le seul changement en cours chez Meta. Dans la dernière série de résultats, le directeur général de Meta, Mark Zuckerberg, a appelé 2023 "l'année de l'efficacité", promettant de supprimer les cadres intermédiaires et les projets peu performants afin de rendre l'entreprise plus agile et moins gonflée.

Meta a supprimé 13% de ses effectifs à la fin de l'année dernière et des rumeurs circulent selon lesquelles des milliers d'autres emplois pourraient être supprimés prochainement.
Une nouvelle source de revenus combinée aux récents efforts pour être plus efficace en réduisant les coûts pourrait aider le cours de l'action à prolonger son impressionnante remontée jusqu'au début de 2023.

Bien que les perspectives ne soient pas toutes roses, l'entreprise semble encore un peu confuse quant à son orientation future, alors qu'elle continue à engloutir des millions dans le Metaverse.

Recommandations des Analystes

Les analystes ont fixé un objectif de cours moyen de 203,54 dollars pour Meta, ce qui équivaut à une hausse de 19% par rapport au cours au moment de la rédaction. L'objectif de prix le plus élevé était de 290 dollars, et le plus bas de 80 dollars.

bg_newsletter