FlowBank

Nio, entre Covid et espoir

La politique « zero-Covid » chinoise pèse lourdement sur l'économie, et Nio, l'un des constructeurs de voitures électriques chinois les plus célèbres, a souffert d'un arrêt de production dû à une politique sévèrement restrictive et au manque de pièces des fournisseurs.

De plus, la société chinoise est dans la liste des compagnies qui pourraient potentiellement être expulsées de New York Stock Exchange.

Pourtant, Nio a produit sa 200’000ème voiture le 26 avril et vise à étendre son influence au-delà de la frontière chinoise. La compagnie a même pu lancer la production de la nouvelle ET5 dans sa nouvelle usine à Hefei fin avril.

 

Vue d'ensemble

Fondée en 2014, Nio est devenu l'un des principaux acteurs du marché chinois des véhicules électriques avec Li Auto, BYD et Xpeng. La majorité des ventes de Nio sont destinées au marché chinois.

Cumulativement, Nio a vendu proche de 200’000 voitures électriques au total, dont près de 100’000 au cours des douze derniers mois. Et il y a un énorme potentiel de croissance pour l’entreprise car la Chine est l'un des plus grands marchés de véhicules électriques au monde.

De plus, Nio se prépare à étendre sa présence au-delà des frontières chinoises ; la société a commencé à vendre son modèle ES8 en Norvège à la fin de l'année dernière.

 

Une année difficile ?

Cette année, NIO a livré 9’652 véhicules en janvier 2022, ce qui représente une augmentation de près de 34% comparé à l’année précédente.

Ensuite, les ventes de voitures ont chuté à 6’131 en février, soit environ 10% de plus que l’année précédente et nettement moins que les mois précédents. Le ralentissement de février n'est pas inquiétant en soi, car la période du Nouvel An chinois est une période calme en Chine.

D’ailleurs, les ventes ont de nouveau rebondi à 9’985 en mars, affichant une croissance de 38% par rapport à il y a un an, mais ont re-chuté à 5'074 en avril, soit 30% moins qu’il y a une année à cause des dernières mesures Covid mises en place par le gouvernement chinois.

Nio sales

Ventes de véhicules Nio (source carnewschina.com)

 

Les nouveaux modèles arrivent

Le tout nouveau NIO ET7 est entré sur le marché chinois le 28 mars dernier et devrait être commercialisé sur le marché européen avant la fin de cette année.

Le nouveau NIO ES7, un SUV cinq places de taille moyenne à grande et le modèle ET5, une berline électrique de taille moyenne avec une autonomie revendiquée impressionnante attendent de trouver leurs conducteurs dans les prochains mois.

Les trois modèles principaux du moment, ES8, ES6 et EC6 seront, quant à eux, mis à niveau en mai avec de nouvelles technologies, incluant une option intéressante de mise à niveau également pour les voitures existantes.

 

Mais l'entreprise fait face à des interruptions de production

Mais le zéro Covid pourrait interrompre les plans de Nio et retarder les livraisons. La société a annoncé l'arrêt de la production de voitures en avril, sous la pression du manque de pièces des fournisseurs et de la politique gouvernementale de contrôle très stricte. L’activité a repris une semaine plus tard, pourtant la menace d’une nouvelle halte est omniprésente alors que le gouvernement chinois insiste à combattre la circulation du virus sur son territoire : une mission quasi-impossible sachant que le reste du monde ne suit pas une politique similaire de zéro-exposition, mais une immunité collective.

Il est donc difficile d’estimer combien de temps les usines de Nio resteront sous pression, mais des arrêts répétitifs pourraient entraîner des conséquences notables sur l’activité de l’entreprise, et sur les prédictions du moment où l'entreprise devrait atteindre le seuil de rentabilité.

 

Rentable dès 2024

Bien que Nio se développe rapidement, c'est une jeune entreprise qui n'a pas encore enregistré de bénéfices. L'entreprise devrait enregistrer sa dernière perte d'ici la fin de 2023 et devenir rentable à partir de 2024. Mais les estimations reposent sur un fort taux de croissance de 75 à 80% d'une année sur l'autre, en moyenne, ce qui implique une capacité de production et des ventes sans interruption.

Ainsi, les perturbations de la production due aux mesures Covid pourrait repousser davantage le délai de rentabilité.

 

La répression gouvernementale touche à sa fin, mais…

Les actions chinoises ont lourdement souffert des mesures de répression strictes qui ont frappé les plus grandes entreprises chinoises depuis la fin de 2020, dans le cadre du programme de "prospérité commune" de Xi Jinping.

Mais récemment, les responsables chinois ont annoncé que la répression allait ralentir, donnant un soupir de soulagement aux investisseurs des actions technologiques chinoises les plus appréciées.

De plus, contrairement aux hausses de taux d'intérêt des principales banques centrales, dont la Fed, la Banque populaire de Chine (PBoC) reste favorable à une politique monétaire expansionniste. Pourtant une politique laxiste pourrait ne pas suffire à redorer l’image des géants de la technologie chinoise si le gouvernement reste têtu quant à la gestion de la crise sanitaire, et si un partage de données avec les auditeurs américains n’est pas établi.

La Chine a annoncé avoir modifié ses règles concernant le partage des données financières pour permettre aux régulateurs américains d'avoir un accès complet aux rapports d'audit afin que les entreprises chinoises puissent rester cotés dans les bourses américaines. Mais les dernières nouvelles n’ont pas épargné les société chinoises cotées en Amérique, incluant Nio, de la menace d’une exclusion des bourses américaines.

Face à la menace, Nio prévoit une cotation secondaire à Singapour, en plus de sa cotation à la bourse de Hong Kong.

 

Côté prix…

Nio technicals

 

La société a surfé sur une ambiance positive sur les actions chinoises avant que la répression gouvernementale ne pèse sur les actions chinoises fin 2020, début 2021. Le cours de l'action Nio a perdu jusqu'à 80% de sa valorisation à la Bourse de New York entre janvier 2021 et aujourd’hui.

Il est difficile à prédire si le cours a atteint un creux, mais le cours de l'action fortement réduit pourrait constituer une opportunité d'achat intéressante pour les investisseurs des actions chinoises.

Les analystes prédisent que le cours de l'action Nio rebondira de plus de 125% au cours des douze prochains mois. La prévision la plus pessimiste pointe vers une correction de près de 70% sur l’enquête de CNN Money, alors que l’attente la plus optimiste monte à $82 par action, soit plus de 500% de rallye en un an.

 

NIO CNN Forecast

Prédiction des analystes (source : CNN Money Survey)

bg_newsletter
LiveWire

3 hours ago

#CHF declines following #SNB decision #fx #trading

17 hours ago

The Fed raises rates by 75bps #fed $spy #USD #trading

21 hours ago

#EURUSD near year lows #fx #EU