Le bitcoin va-t-il continuer de grimper ?

Avec une année 2021 en dents de scie, le bitcoin reste l'un des actifs les plus mystérieux du marché. Va-t-il continuer à grimper ou des fissures commencent-elles à apparaître ?

Introduction 

Le bitcoin a atteint son dernier sommet historique le mois dernier, lorsqu'il a dépassé 68'000 dollars pour la première fois. La victoire a été de courte durée : l'actif cryptographique est repassé sous les USD46,000 en décembre.

MicrosoftTeams-image-Jan-03-2022-11-01-25-82-AM

Même si ce chiffre peut sembler faible, il s'agit tout de même d'une augmentation énorme pour l'année, puisque le bitcoin a commencé le mois de janvier sous les 30 000 dollars. Son prix reste très volatile, oscillant entre USD58,000 et USD46,000  pour le seul mois de décembre.
Malgré un parcours aussi hasardeux, de nombreux experts sont persuadés que le bitcoin atteindra la barre des USD100,000. Le bitcoin ne cesse de grimper, et beaucoup se demandent jusqu'où il peut aller. Comme toujours, il est impossible de savoir combien un actif vaudra à l'avenir, mais voici quelques-unes de nos meilleures suppositions.

Prévisions du prix du BTC

Bien sûr, les experts ne sont pas d'accord sur les prédictions, même si certaines prévisions prudentes prévoient que le prix d'un bitcoin atteindra 10'000 dollars d'ici 2023. Certaines institutions sont beaucoup plus optimistes, comme JPMorgan, qui prévoit un sommet à long terme de USD146,000.


Sur le long terme, la plupart des crypto-enthousiastes s'accordent à dire que le bitcoin continuera à augmenter et finira par dépasser les USD100,000 - et certains n'ont aucune limite, comme Robert Breedlove, PDG de la société de marketing et de conseil en actifs numériques Parallax Digital, qui pense que le BTC atteindra USD12.5 millions en 2031.


Pour les mois à venir, nous voyons deux scénarios potentiels :

Bear case 

Premièrement, les investisseurs particuliers ne disposent pas des mêmes niveaux liquidités que pendant la pandémie. En fait, le revenu disponible est à peine supérieur au niveau d'avant la pandémie, avec moins de mesures de relance, des fermetures intermittentes et une inflation élevée qui gruge les salaires. Les consommateurs doivent garder de l'argent pour les besoins essentiels ce qui suggère qu'un grand groupe d'investisseurs particuliers se retire des actifs risqués et réajuste ses priorités. En outre, les gens reprennent le travail, il y a moins de raisons de rester à la maison et de faire du trading.


De plus, l'adoption par les institutions transforme l'espace cryptographique en un actif qui fluctue en fonction des influences extérieures, perdant ainsi une partie de son indépendance antérieure. La structure du marché a beaucoup changé, car à présent les activités de rééquilibrage de portefeuilles des investisseurs institutionnels peuvent peser sur les prix.

Bull case 

À l'inverse, l'adoption institutionnelle continue de croître de manière significative. Il existe actuellement plus de 800 fonds spéculatifs et sociétés de capital-risque axés sur les crypto-monnaies uniquement. Si la fin de l'année a pu entraîner des prises de bénéfices, il est également probable que de nombreuses institutions s'engagent dans les crypto-monnaies au début de la nouvelle année, en prenant des positions pour 2022, compensant ainsi le manque de participation des investisseurs particuliers.

Les facteurs clés à garder à l'esprit

De nombreux facteurs influencent le prix du bitcoin. Bien sûr, le BTC est influencé par des facteurs traditionnels comme l'offre et la demande, le sentiment du marché, les nouvelles et les événements du marché, mais il a aussi ses propres déterminants spécifiques.

 

Pénurie 19 millions de bitcoins ont déjà été extraits, ce qui signifie qu'il n'en restera que 2 millions avant que le projet n'atteigne sa limite de 21 millions. Les experts du secteur soulignent constamment que cette rareté intrinsèque constitue une grande partie de l'attrait de la crypto-monnaie. En effet, une offre fixe et une demande croissante permettent d'éviter les calculs compliqués.

D'autres experts affirment que le bitcoin n'a que la valeur que les gens lui donnent. Le concept de l'offre et de la demande ne fonctionne que lorsque les gens veulent quelque chose de rare, même si cette chose n'existait pas auparavant. Beaucoup craignent une escroquerie, ou du moins ne croient pas que la crypto-monnaie soit un actif solide : même si certains ont gagné des millions, beaucoup ont aussi vu de vastes sommes s'envoler du jour au lendemain.

 

Adoption générale 
Bien sûr, le rythme auquel les nouveaux consommateurs achètent et explorent les crypto-monnaies est un facteur de croissance important pour le bitcoin. Et il semble que les gens adoptent cette nouvelle technologie plus rapidement que l'internet. L'adoption du bitcoin a augmenté à un taux annuel de 113 % (contre 63 % pour Internet), selon les données de la société de gestion d'actifs numériques CoinShares. À ce rythme, il pourrait y avoir hypothétiquement 1 milliard d'utilisateurs d'ici 2024 et 4 milliards d'utilisateurs d'ici 2030.


Le nombre de portefeuilles dans le monde a également augmenté l'année dernière : 45 % entre janvier 2020 et janvier 2021, pour atteindre un nombre estimé à 66 millions. En d'autres termes, de plus en plus de personnes s'intéressent aux crypto-monnaies.

 

Cycles miniers 
La division par deux, processus par lequel la récompense accordée aux mineurs de bitcoins est réduite de moitié tous les quatre ans, a également une influence majeure sur le prix du bitcoin. Historiquement, les réductions de moitié ont été corrélées avec les cycles d'expansion et de ralentissement, de sorte que les investisseurs doivent se méfier de la vente et de l'achat de bitcoins à ces moments-là (voir article précédent).

 

Volatilité 
Plus que la plupart des autres actifs, le bitcoin s'est révélé être un actif très volatil. Alors que ses adeptes le considèrent comme une réserve de valeur, sa volatilité et sa corrélation avec les actifs à risque comme les actions (voir par rapport à l'indice S&P500) remettent cela en question. En effet, le bitcoin s'est négocié davantage comme une technologie de pointe que comme une couverture, ce qu'il faut garder à l'esprit car l'année 2022 pourrait s'avérer mouvementée pour de nombreuses classes d'actifs.

 

Règlement
La réglementation sera l'une des grandes questions des prochaines années, car elle a une forte influence sur les marchés. Les États-Unis ont été clairs à ce sujet et souhaitent sérieusement mieux contrôler ce nouvel actif très volatil. Il est intéressant de noter que lorsque la Chine a interdit les cryptomonnaies, le prix du bitcoin a chuté, mais il a rapidement rebondi.


La réglementation a évolué dans un sens et dans l'autre dans de nombreux pays, et les décisions des responsables pourraient avoir un impact considérable sur les performances futures du bitcoin.

Conclusion

L'adoption des crypto-monnaies, et du bitcoin en particulier, n'est, à notre avis, pas remise en question. Tant du côté des investisseurs particuliers que des institutions, la demande de bitcoin est en hausse, ce qui devrait soutenir les prix dans les années à venir. Le bitcoin n'a pas fonctionné aussi bien que certains l'avaient prévu comme réserve de valeur ou comme couverture contre l'inflation, et les investisseurs doivent donc s'attendre à ce que la volatilité accompagne leur investissement dans cet espace. Néanmoins, la demande entraîne généralement une hausse des prix, une tendance qui, selon nous, se poursuivra en 2022.

bg_newsletter
LiveWire

3 hours ago

#Stocks pare gains after US #GDP #PCE  #trading

4 hours ago

German #inflation signs of peak? #cpi #stock #trending

7 hours ago

Where is the bottom? #S&P500 $spy #stocks #trading