FlowBank

Guide pour débutants: Comment trader les actions en CFD ?

Le trading de CFD est un moyen populaire de trader des actions et parts d'entreprise, y compris des sociétés populaires telles qu'UBS et Facebook cotées sur les bourses mondiales.

 

Il s'agit notamment de noms bien connus tels qu'UBS, BMW, Facebook, Netflix, Barclays, ainsi que de noms moins connus, et d'actions issues d'un large éventail de secteurs.



Comment trader des CFD ?

buylow_sellhigh_infographic

Le trading de CFD consiste à spéculer sur l'évolution du prix d'un marché ou sous-jacent. Dans notre cas, les actions. Si vous pensez que la valeur d'une action va augmenter, vous achetez, c'est ce qu'on appelle aussi "être long". Pour chaque point où le cours de l'action évolue en votre faveur, le trade réalise un bénéfice. Si la valeur de l'action baisse, la position subit une perte pour chaque point de baisse en votre défaveur. Il est bon de savoir qu'un CFD équivaut à une action.

Toutes les actions sont cotées avec un prix de vente et d'achat. Ces prix sont également connus sous le nom de "offer" et "bid". La différence entre le cours acheteur et le cours vendeur s'appelle le spread.



Exemple de transaction

 

HSBC se négocie à 646,5p et 647,7p. Vous pensez que le prix de HSBC va augmenter et vous placez donc une transaction d'achat de 5000 CFD au prix d'achat de 647,7p.

 

Le prix de HSBC augmente à 697,7p à la vente, soit une augmentation de 50 points. Vous fermez la transaction en vendant à la clôture. Le bénéfice (hors frais) est calculé comme suit :

(Prix de clôture de la transaction - prix d'ouverture de la transaction) x enjeu

(697.7p - 647.7p ) x 5000 = 250,000p ou £2,500

 

Si le prix de HSBC devait baisser, votre position perdrait pour chaque point de HSBC en votre défaveur. Par exemple, si HSBC a chuté à 607,7 p et que vous avez vendu pour clôturer à ce prix, votre position aura perdu 40 points.

Vous subirez donc un perte de:
(647.7 p - 407.7p ) x 5000 = 200,000p ou £2000



Profiter d'un marché en baisse

Profit from a falling market
Source : PrimeXBT / medium.com)


Avec les CFD, vous ne possédez pas l'actif sous-jacent, contrairement à ce qui se passe avec les actions. En tradant des CFD, vous spéculez sur l'évolution du prix d'un actif. Cela signifie qu'il est possible de gagner de l'argent sur un marché en baisse comme sur un marché en hausse.


Si vous pensez que la valeur d'une action va baisser, vous vendez à découvert. Cela s'appelle être à découvert. Pour chaque point où la valeur de l'action diminue, votre opération est rentable. En revanche, pour chaque point où le marché augmente, vous subissez une perte.


Par exemple, vous vendez 5000 CFD HSBC au prix de 646.5p à l'ouverture. Le prix de HSBC tombe à 596.5p, vous rachetez à ce niveau pour fermer. Le bénéfice de votre transaction est calculé comme la différence entre le prix de clôture et le prix d'ouverture multiplié par votre mise.


(646,5p - 596,5p) x 5000 = 250 000p ou 2 500 £.
Si vous détenez une position courte et que le marché monte, vous subirez une perte pour chaque point que la transaction déplace contre vous.



Trading sur marge


Les CFD sont un produit à effet de levier. Cela signifie qu'au lieu d'avancer la valeur totale de la transaction pour ouvrir votre position, vous devez seulement avancer un petit pourcentage de la valeur de la transaction comme dépôt initial. C'est ce qu'on appelle la marge.

Par exemple, les actions suisses ont une exigence de marge de 20%. Supposons que vous souhaitiez prendre une position longue sur des actions UBS d'une valeur de 10 000 CHF, la marge requise serait de 20 % de 10 000 CHF = 2 000 CHF.

Si vous deviez acheter des actions UBS d'une valeur de 10 000 CHF par l'intermédiaire d'un courtier en valeurs mobilières ordinaire, vous devriez débourser la totalité des 10 000 CHF.

À partir de cet exemple, nous pouvons voir que le trading à effet de levier signifie qu'avec une plus petite dépense initiale, vous pouvez avoir le contrôle d'une plus grande position. Ceci avantageux car vous pouvez alors faire travailler votre argent supplémentaire ailleurs, par exemple pour une autre transaction.

Si les profits sont amplifiés par le trading à effet de levier, il en va de même pour les pertes. Nous vous recommandons donc d'adopter une stratégie de gestion des risques raisonnable lorsque vous tradez des CFD. Cela peut inclure l'utilisation d'un ordre stop loss.




Couverture avec les CFDUsing CFDs to Hedge Share Positions

Comme il est possible de vendre à découvert le marché avec les CFD et de tirer profit d'un marché en baisse, certains traders aiment utiliser les CFD pour couvrir une position qu'ils ont sur des actions physiques. En prenant une position courte sur un CFD d'action, par exemple, que vous avez dans votre portefeuille d'actions ordinaires, la transaction peut agir comme une assurance, compensant une partie ou la totalité des pertes de la position physique.

 

Actions Facebook physiques / position CFD Facebook

Par exemple, vous détenez 5000 actions de Facebook, et vous pensez qu'elles vont baisser à court terme. Vous vendez 5000 CFDs Facebook. Supposons que la valeur de Facebook baisse de 5 %, les pertes que vous subissez sur vos actions physiques seront compensées par le bénéfice réalisé sur votre compte CFD. Vous pouvez protéger vos actions sans avoir à liquider la position. La couverture peut être particulièrement utile lorsque vous pensez qu'à long terme le prix de l'action va augmenter.



Frais de transaction

Lorsque vous tradez des CFD sur actions, le spread est la principale charge. L'écart varie en fonction du marché sur lequel les actions que vous tradez sont côtées. 


Outre l'écart, il existe également des frais de financement. Il s'agit d'un petit pourcentage de la valeur de la transaction, divisé par 365 et facturé chaque nuit où la position reste ouverte. Les frais de financement s'appliquent aux positions longues et courtes.


Taxes:

Les CFD sont un moyen fiscalement avantageux de trader. Cela signifie que, d'un point de vue fiscal, les CFD sont un produit moins cher pour trader des actions que via un courtier traditionnel. *



Heures de trading

Lorsque vous tradez des actions via des CFD, vous pouvez le faire pendant les heures d'ouverture de la bourse. Par exemple, les actions suisses peuvent être tradées pendant les heures d'ouverture de la bourse de Zurich (8h00 - 16h00 CET). Les actions britanniques peuvent être négociées pendant les heures d'ouverture de la Bourse de Londres (8h - 16h30 GMT). Les actions américaines peuvent être tradées pendant les heures d'ouverture de la bourse américaine (14:30-21:00 GMT).

 

* Les lois fiscales dépendent des circonstances individuelles

 

 

Related articles

Qu'est-ce que le day trading

Qu'est-ce que le day trading ?

Comment investir dans le Bitcoin ?

Comment investir dans le bitcoin ?

Qu'est ce qu'un produit dérivé ?

Qu'est ce qu'un produit dérivé ?

Acheter des contrats à terme sur le pétrole

bg_newsletter