FlowBank

A Rising Chance the USD Correction Becomes a Reversal

Une probabilité croissante que la correction de l'USD devienne un renversement de tendance. Le Dollar Index a chuté de plus de 8% par rapport aux sommets de plusieurs décennies atteints en septembre, passant d'environ 114$ à 105$. En cette fin d'année, les traders se demandent si ce repli marque le début d'une inversion à la baisse ou s'il s'agit simplement d'une correction dans la tendance haussière à long terme.


Dans cette optique, examinons les facteurs qui influencent actuellement le dollar américain et la manière dont ils devraient évoluer au cours des prochains mois, à l'approche de 2023.

Changement des attentes de la FedLe principal moteur de l'action du prix du dollar est l'évolution des attentes concernant la politique de la Fed. L'approche de plus en plus belliqueuse de la Fed au cours de l'année a fait bondir le dollar, les opérateurs réagissant à la hausse des rendements et des prévisions de relèvement des taux. Le contexte inflationniste a été l'épine dorsale de la reprise. Avec un IPC dépassant de près de 500 % l'objectif de 2 % de la Fed, les opérateurs se sont rapidement tournés vers une action encore plus agressive de la part de la Fed, ce qui s'est traduit par une forte hausse de l'exposition longue à l'USD.

Pivot de la Fed

Au cours des derniers mois, cependant, le tableau a quelque peu changé. L'inflation s'étant fortement ralentie en octobre et certains membres de la Fed s'étant prononcés en faveur d'un ralentissement du rythme des hausses de taux, certains acteurs ont commencé à réduire leurs positions longues en USD, anticipant un changement d'approche de la part de la Fed. L'idée d'un soi-disant "pivot de la Fed" s'est renforcée lorsque d'autres banques centrales, telles que la RBA et la BOC, ont décidé de ralentir le rythme de leurs propres programmes de resserrement, invoquant des inquiétudes pour l'économie dans des conditions monétaires plus strictes.

FOMC de novembre

En effet, lors de la réunion du FOMC de novembre, le président de la Fed, M. Powell, a reconnu qu'un ralentissement du rythme des hausses serait bientôt approprié. La publication du procès-verbal de la réunion a ensuite montré que de nombreux membres partageaient ce point de vue et, bien qu'aucune mention spécifique du mois de décembre n'ait été faite, les prix du marché ont depuis évolué pour refléter une plus grande probabilité d'une hausse plus faible de 50 points de base.

Cependant, alors que les prix pour une hausse plus faible étaient d'environ 80 % sur la base de la lecture de l'inflation d'octobre, ils se situent maintenant à 67,5 % (CME group fedwatch). Cela montre que les attentes sont encore un peu partagées, ce qui met en évidence une action à double sens à l'approche du FOMC de décembre. Les commentaires du président de la Fed, M. Powell, ce soir (mercredi 30 novembre) seront suivis de près par les opérateurs et pourraient faire évoluer les attentes du marché dans un sens ou dans l'autre.

Commentaires de Powell sur Watch

Si Powell se montre plus pessimiste dans son commentaire aujourd'hui, cela renforcera probablement l'idée d'une hausse plus faible en décembre, ce qui fera baisser le dollar à l'approche de la réunion. En revanche, si Powell semble adopter un ton plus optimiste - peut-être en reconnaissant que le PIB du troisième trimestre est supérieur aux attentes, confirmant ainsi que les États-Unis sont sortis de la récession - le dollar pourrait se renforcer à l'approche de la réunion du FOMC de décembre.

FOMC de décembre

Dans l'optique de la réunion de décembre, quelle que soit l'option retenue par la Fed, l'accent sera mis sur ses perspectives pour le premier trimestre 2023. La clé de cette évaluation sera la lecture de l'IPC américain de novembre, qui sera publiée juste avant le FOMC du 13 décembreth . L'IPC d'octobre ayant ralenti à 7,7 %, contre 8,2 % auparavant, une nouvelle baisse des prix à la consommation renforcerait l'idée que l'IPC a atteint un pic, ce qui permettrait au marché de prévoir un ralentissement du rythme des hausses.

Si cela se concrétise, nous pourrions nous attendre à ce que le dollar continue de se déprécier dans les mois à venir, à mesure que les actifs à risque se redressent et que les rendements mondiaux baissent. Ce point de vue est conforme au sentiment exprimé lors de la réunion de novembre.

Compte tenu de la trajectoire de l'inflation depuis le pic de l'été, il faudrait probablement un choc à la hausse significatif de l'inflation en novembre pour que la Fed ait une raison de renoncer à prévoir un ralentissement du rythme des hausses dans les mois à venir. Dans cette optique, il semble plus probable que la prochaine baisse de l'USD se produise quand, plutôt que si.

Graphique hebdomadaire du Dollar Index


Screenshot 2022-12-01 151752
Source : FlowBank / TradingView

La correction à la baisse du DXY a vu le marché descendre jusqu'à un test du niveau de 105.70 qui tient lieu de support pour le moment. Le prix étant toujours au-dessus de la ligne de tendance haussière, la tendance haussière reste intacte pour le moment. Le niveau clé à surveiller sera donc le niveau de support de 103.00 avec la ligne de tendance haussière là aussi. Une cassure de cette zone sera fortement baissière, ouvrant la voie à une baisse vers le niveau de 97.00 dans les prochains mois.

bg_newsletter
LiveWire

21 hours ago

#Sentiment is weak after #Microsoft's earnings release $spy

2 days ago

#EURUSD lower after German #PMI #fx

3 days ago

Week ahead: #earnings and PCE. #trading #investing #markets