La mise à jour "Merge" d'Ethereum pourrait-elle l'envoyer vers de nouveaux sommets ?

L'engouement monte autour de la "fusion" d'Ethereum, qui espère augmenter l'évolutivité, la sécurité et la durabilité. Cette technologie qui change la donne pourrait-elle propulser l'Ethereum vers de nouveaux sommets ?

Les amateurs de crypto attendent que la deuxième plus grande crypto en termes de capitalisation boursière se rapproche d'une mise à niveau massive qui renforcera son infrastructure et la rendra plus durable. Ce faisant, Ethereum vise à se rapprocher de la concrétisation de sa vision d'un avenir numérique à l'échelle mondiale. 

Qu'est-ce que la fusion ?

La fusion d'Ethereum, dans sa forme la plus simple, est une tentative de passer d'un modèle de “proof of work” à un modèle de “proof of stake”.

 

ETH POS

Source: ethereum.org

 

Dans le modèle actuel de “proof of work”, les mineurs complètent des puzzles complexes pour valider les transactions. Ce processus nécessite beaucoup d'énergie pour alimenter les ordinateurs, ce qui le rend à la fois coûteux et non durable en raison de son impact environnemental.

Avec le modèle de “proof of stake” prévu, les utilisateurs pourront valider des transactions en fonction du nombre de pièces qu'ils apportent, ou "stake". En échange de leur mise, les utilisateurs peuvent être choisis pour valider des transactions et obtenir des récompenses.

Avec la fusion, la blockchain d'Ethereum passerait complètement au modèle de “proof of stake”, appelé Beacon Chain, rendant le minage obsolète.

La fusion devrait être achevée au cours du deuxième trimestre de 2022, mais aucune date précise n'a encore été fixée. Le fondateur d'Ethereum, Vitalik Buterin, pourrait donner plus d'informations sur le calendrier exact lors de l'événement ETHAmsterdam du 22 avril.

Impact de la fusion

La fusion devrait renforcer le positionnement de la blockchain Ethereum en tant que réseau blockchain mondial "Proof of Stake" à haute efficacité énergétique.

 

La consommation d'énergie va diminuer de 99 %.

On prévoit que la consommation d'énergie sera réduite de 99 % lorsque les mineurs ne seront plus impliqués. Les mineurs, qui achètent généralement du matériel coûteux, notamment des ordinateurs, des cartes graphiques et d'autres équipements pour construire des plateformes de minage d'Ether, se sont précipités pour frapper l'Ethereum avant la fusion. L'un des effets de la transition vers une blockchain plus durable pourrait être que les investisseurs et les projets seront plus disposés à adopter la blockchain Ethereum. Par exemple, Tesla, qui a hésité à acheter davantage de crypto-monnaies en raison de son impact environnemental, pourrait se tourner vers l’Ethereum. De nombreux investisseurs institutionnels ayant des critères ESG dans le cadre de leurs mandats, pourraient également être plus enclins à se tourner vers l’Ethereum en raison de ses aspects respectueux de l'environnement.

 

Un actif avec un rendement

Les récompenses qui vont actuellement aux mineurs grâce au système de “proof of work” iront aux utilisateurs grâce au modèle de “proof of stake”.

Les utilisateurs, par le biais d'une forme d'investissement passif sur le réseau, pourront obtenir des rendements estimés entre 10% et 15%, ce qui rend la crypto-monnaie potentiellement attrayante en tant qu'opération de "portage", certains investisseurs pouvant être tentés de gagner un revenu régulier. Certains investisseurs avertis peuvent également emprunter en USD et, dans une certaine mesure, couvrir le potentiel de baisse, juste pour bénéficier du rendement de l'Ethereum.

Les investisseurs devront déposer un minimum de 32 ETH (d'une valeur d'environ USD98’000) pour participer au staking, bien que certains services proposent le staking pour des investisseurs ne possédant que 0,01 ETH. L'attrait durable et le rendement de l'Ethereum, après la fusion, pourraient attirer un grand nombre d'investisseurs institutionnels en tant que investisseurs à long terme.

 

Staking

Source: ethereum.org

 

Coûts réduits, sécurité accrue et évolutivité

Le modèle actuel de “proof of work” étant extrêmement énergivore, le système de “proof of stake” devrait permettre de réduire considérablement les coûts globaux et de continuer à les réduire au fur et à mesure que les utilisateurs participent à la blockchain. 

 

ETH

Source: ethereum.org

 

Les mises à jour prévues améliorent la sécurité d'Ethereum, car les validateurs doivent investir d'importantes sommes d'ETH dans le protocole. Ainsi, s'ils effectuent des modifications frauduleuses, le protocole peut automatiquement détruire leur ETH.

La chaîne Beacon attribuera également des validateurs à différentes parties de la blockchain, ce qui rendra pratiquement impossible toute collusion entre eux.

Enfin, le staking, qui est moins coûteux que l'exploitation minière, devrait inciter davantage de personnes à devenir des validateurs, augmentant ainsi la décentralisation du réseau.

Pour évoluer, Ethereum a besoin de plus de transactions par seconde et de plus de nœuds. La mise à niveau devrait améliorer les vitesses au-delà de la limite actuelle de 15 à 45 transactions par seconde. Les validateurs ne devront examiner que leur propre partie de la blockchain, ce qui rendra les nœuds plus légers et permettra à Ethereum de se développer tout en restant décentralisé.

Points de vue des experts du secteur

Les experts du secteur ont tendance à exprimer des avis très positifs sur la fusion, car elle devrait renforcer la blockchain Ethereum et la rendre plus attrayante pour les investisseurs. 

 

 

ETH - 11.04.2022

Source: Données Bloomberg, FlowBank

L'ancien PDG de BitMex, Arthur Hayes, pense que l'Ethereum pourrait atteindre USD10’000 avant la fin de l'année, même si, à court terme, il prévoit que la crypto pourrait être sous pression en raison des retombées de la guerre en Ukraine et du ralentissement de la croissance mondiale.

Le milliardaire Marc Cuban, passionné de crypto-monnaie, est également positif à propos d'Ethereum. Il est surtout optimiste quant aux aspects des contrats intelligents, qui seront améliorés grâce à la plus grande évolutivité et sécurité après la fusion.

Mike McGlone de Bloomberg intelligence voit l'ETH terminer l'année entre USD4'000 et USD4'500. La dernière prédiction de Coinpedia à la fin du mois de mars prévoit que l'ETH s'échangera entre USD4'890 et USD10'870, d'ici la fin de l'année.

Bien que ces points de vue soient très haussiers, il est important de noter que les amateurs de crypto ont souvent des objectifs de prix agressifs qui peuvent ne pas être réalistes dans un scénario de baisse des risques.

Selon la plateforme technologique de gré à gré Paradigm, l'activité des options suggère également qu'il y a beaucoup d'intérêt pour les options d'achat avec un prix d'exercice à USD10'000 pour l'échéance de décembre 2022 (dernier prix : USD3'050), ce qui suggère que les investisseurs font des paris sur le fait que l'Ethereum pourrait atteindre les 5 chiffres d'ici la fin de l'année.

Effet sur l'écosystème de DeFi

L'Ethereum sert de couche de base à près de 3’000 applications décentralisées. Les altcoins comprennent des monnaies mèmes comme Shiba Inu et des jetons de métavers comme MANA. Ethereum permet également les NFT, les DAO et d'autres technologies cryptées. La mise à niveau de la blockchain d'Ethereum devrait contribuer à alimenter l'ensemble de l'écosystème, en particulier si Ethereum prend de la valeur, car les utilisateurs pourraient être plus enclins à acheter de l'Ethereum et à l'échanger ensuite contre des NFT et d'autres actifs numériques.

 

dapps

Source: ethereum.org

Souci de fusion

Le passage à un système de preuve d'enjeu pose de grands défis et beaucoup de choses peuvent mal tourner. Il peut y avoir des bugs logiciels, des piratages, ou des mineurs peuvent créer un réseau Ethereum alternatif.

Un bug s'est produit en 2020 lors d'une mise à jour, qui a vu Ethereum se scinder en deux, semant la pagaille dans l'écosystème DeFi.

En raison des risques encourus, la plupart des échanges cryptographiques centralisés devraient interrompre les dépôts et les retraits d'Ethereum autour de la Fusion par précaution. Les applications DeFi pourraient faire de même.

Les mineurs d'Ethereum peuvent abandonner l'activité minière peu avant la fusion, pensant qu'ils peuvent gagner plus d'argent en vendant leur équipement qu'en attendant la dernière minute. Une chute brutale de la puissance minière du réseau pourrait également entraîner un problème de sécurité avant la fusion. Les développeurs peuvent dans ce cas interrompre la fusion s'ils constatent une baisse trop importante de l'activité minière. Il est probable que le “proof of work” et le “proof of stake” coexisteront pendant un certain temps après la fusion, jusqu'à ce que les choses soient complètement stabilisées.

Conclusion

La fusion offre une nouvelle version d'Ethereum qui devrait favoriser une adoption plus large de la technologie blockchain, car la sécurité et l'évolutivité accrues la rendent encore plus attrayante pour le DeFi. Pour les investisseurs, la durabilité et le staking le rendent plus attrayant en tant qu'investissement à long terme, car les investisseurs faisant du staking sont plus susceptibles de le conserver, que les mineurs qui doivent vendre de l'Ethereum pour payer l'énergie et l'équipement de minage. Cette mise à niveau passionnante comporte ses propres risques, et si le prix de l'Ethereum pourrait atteindre de nouveaux sommets, il faudra d'abord prouver que cette nouvelle technologie fonctionne pleinement.

bg_newsletter
LiveWire

2 days ago

#Eurozone's Manufacturing #PMI lowest since Oct 2020 #trading

3 days ago

Fed's PCE softer than estimates #inflation #trading

3 days ago

#Bitcoin falls below USD19'000 #crypto 3 trading