Comment profiter du boom du cloud ?

L'intelligence du cloud est au cœur des technologies modernes. Quelles sont les principales tendances en matière de cloud et comment les investisseurs peuvent-ils se positionner pour en bénéficier ?

Le cloud computing est devenue la tendance séculaire la plus importante dans le secteur des logiciels et de l'informatique au niveau mondial. Son impact et son évolutivité sont énormes, entraînant une forte croissance du chiffre d'affaires pour les sociétés de cloud computing émergentes et les acteurs établis. Le cloud révolutionne la façon dont nous utilisons la technologie dans le sens où il rationalise et rend la technologie existante plus rapide et plus efficace. La simplicité des solutions du cloud et le retour sur investissement sont les principaux moteurs de leur adoption. Le passage à des modèles affairs d'abonnement renforce les mécanismes de fidélité de la clientèle et offre aux fournisseurs de cloud des revenus récurrents stables. Selon les projections des analystes, les dépenses mondiales en services de cloud computing devraient atteindre plus de USD482 milliards en 2022, contre USD313 milliards en 2020.

L’intelligence du cloud

L'intelligence artificielle est facilitée par l'infrastructure du cloud pour la récolte, le stockage et le traitement de quantités massives de données. Les outils de machine learning aident les organisations de divers secteurs à créer de la valeur à partir des informations recueillies par le biais du traitement des données, de la formation de modèles et de l'analyse prédictive. Les logiciels d'automatisation tels qu'UiPath sont également essentiels pour aider les entreprises à optimiser et à créer rapidement des automatismes. Le cloud occupe une place centrale pour permettre aux solutions numériques avancées de fonctionner sans heurts et en toute sécurité.

Cybersécurité

Les solutions du cloud contribuent également à protéger les entreprises et les clients grâce à des serveurs sur le cloud et à un accès sécurisé. Pour les données critiques, les entreprises ont de plus en plus recours à des sauvegardes de reprise après sinistre basées sur un serveur cloud externe. Le secteur se rapproche du stockage axé sur les solutions (collecte, traitement et analyse des données), plutôt que du simple stockage des données. La sécurité et la confidentialité étant de plus en plus au centre des préoccupations, les technologies du cloud sont progressivement intégrées dans le domaine croissant des technologies blockchain, par exemple pour des solutions d'architecture de stockage décentralisées, plus résistantes aux modifications de données.

Les jeux et le métavers

Les mondes virtuels des jeux, le metaverse, la réalité augmentée (AR) ou la réalité virtuelle (VR), sont tous rendus possibles par les technologies du cloud qui permettent de partager les données de manière sécurisée et rapide. Avec l'essor de l'industrie du jeu, des innovations disruptives telles que les jeux améliorés par la RV/AR sont introduites dans le monde virtuel connu sous le nom de métavers. De véritables entreprises naissent dans le métavers et des sociétés telles que Roblox pourraient être bien placées pour en profiter. Roblox, une plateforme de jeux en ligne rendu célèbre pour son interphase metaverse, a une capitalisation boursière de près de USD55 milliards. Il est intéressant de noter que Roblox a lancé un cloud ouvert, afin de soutenir les créateurs de jeux. Les sommes investies dans le métavers ne sont pas négligeables, des sociétés technologiques à très forte capitalisation comme Nvidia, Microsoft, Alphabet et Meta (Facebook) ayant investi de manière significative.

Comment investir ?

Les technologies du cloud ayant très probablement encore un long chemin à parcourir, étant donné leur présence dans tous les aspects de notre vie, il est essentiel d'explorer une variété de moyens permettant aux investisseurs de s'exposer, comme avec toutes les technologies émergentes, il est extrêmement difficile d’anticiper quels seront les gagnants.


Les deux opportunités émergent :

1. Les géants de la technologie

Certaines des plus grandes entreprises technologiques bien établies bénéficient également de la croissance du cloud computing. Il s'agit notamment de Microsoft, Amazon, Alphabet, Salesforce et Oracle.


Amazon Web Services (AWS) d'Amazon contrôle 32%, Microsoft Azure 21% et Google Cloud 8% des parts du marché mondial de l’infrastructures du cloud. Ces entreprises ne s'adressent pas seulement aux particuliers et aux entreprises, mais comptent également les gouvernements parmi leurs clients importants. Les taux de croissance de certaines de ces géants du cloud sont élevés. Par exemple, au cours de son dernier trimestre, AWS a enregistré une croissance de 39% de son chiffre d'affaires, Azure une croissance de 50% et Google Cloud une croissance de 4%. Ces entreprises dont la capitalisation boursière dépasse USD1 trilliard sont en revanche vulnérables aux lois antitrust ou aux réglementations qui pourraient nuire aux grandes entreprises technologiques. Toutefois, la stabilité de leurs bénéfices et leur rentabilité sont élevées. Par conséquent, elles peuvent continuellement réinvestir dans leurs activités, procéder à des acquisitions ou restituer du capital aux actionnaires par le biais de dividendes ou de rachats d'actions.

2. Les sociétés de cloud émergentes

Les sociétés de cloud émergentes qui ont connu un certain succès mais ne sont pas encore bien établis, ont toutefois un potentiel de croissance important. Néanmoins, certaines d'entre elles verront probablement leurs technologies prendre du retard, car ils se disputent les parts de marché et disposent de moins de ressources pour repousser la concurrence. Historiquement, ces entreprises ont été plus volatiles que les acteurs plus établis qui ont des bénéfices plus réguliers et des bilans sains permettant de procéder à des acquisitions, des dividendes ou des rachats d'actions. De nombreuse de ces sociétés plus jeunes dans le domaine du cloud ne sont pas encore rentables mais ont un fort potentiel.


Le BVP Nasdaq Emerging Cloud Index comprend des entreprises impliquées dans le cloud, allant de l'infrastructure web, la sécurité, aux jeux, ou encore la fintech. Les entreprises de l'indice comprennent des leaders de la transformation numérique tels qu'Adobe, Docusign, Salesforce, et des fournisseurs de cybersécurité tels que Crowdstrike, et Zscaler. L'indice comprend également des leaders de l'infrastructure web comme Cloudfare, Snowflake et Datadog, et des sociétés de développement web comme Atlassian, Wix et Hubspot. Les autres sociétés vont du commerce en ligne (Shopify), la communication (Zoom), et la fintech (Square et PayPal).

La croissance et l'adoption rapides du cloud ont permis au thème d'afficher des performances bien supérieures à la moyenne, par rapport aux principaux indices américains.

 

performances cloud

Les sociétés plus jeunes dans le domaine du cloud ont tendance à avoir quelque chose d'unique en soi, ce qui fait leur succès. Toutefois, leur croissance est moins prévisible, et ils sont plus vulnérables aux replis de la bourse. Par exemple, les actions de ces sociétés ont récemment souffert, tout comme les valeurs de croissance, car les investisseurs se concentrent davantage sur les valorisations en raison de la hausse des taux d'intérêt.


Néanmoins, les investisseurs continuent de chercher à s'exposer à ces jeunes sociétés, car les spécialistes du cloud ont obtenu des résultats particulièrement bons dans le passé - meilleurs que les attentes de Wall Street, car il est si difficile de faire des prédictions précises pour les sociétés innovantes, et car les taux d'adoption du cloud sont en plein essor.

 

Cloud growth
Nonetheless, investors continue to seek exposure to these names as cloud companies have done particularly well in the past – better than Wall Street expectations, as it is so difficult to make accurate predictions for disruptive companies, and as cloud adoption rates have been booming.

Valorisation

Les sociétés de cloud émergentes manquent pas de risques, et nombre d'entre elles subissent fréquemment de fortes baisses. En général, les actions à forte croissance se négocient à des multiples très élevés et ne sont pas encore toutes rentables. Par exemple, en 2020, les valeurs du cloud ont bénéficié des confinements créés par la pandémie, qui a accéléré la numérisation de l'économie. Cette situation a été exacerbée par des taux d'intérêt historiquement bas et par un grand nombre de capitaux à la recherche de trop peu d'opportunités d'investissement.

Cloud multiples

Les investisseurs qui se positionnent sur les sociétés de cloud émergentes doivent également avoir l’appétit pour le risque et un horizon à long terme qui vont de pair avec une volatilité élevée.

Conclusion

Il ne fait aucun doute que le cloud computing est en train de transformer nos économies, mais il y a plusieurs angles à considérer avant d'investir. Pour les investisseurs ayant un appétit pour le risque très élevé, les valeurs émergentes du cloud computing en tant que thème semblent prometteuses. En revanche, ces valeurs exigent des valorisations élevées et pourraient être particulièrement sensibles à une conjoncture économique, ou à la perspective d'une hausse des taux d'intérêt. En guise d'alternative, les géants de la technologies impliquées dans le cloud sont potentiellement intéressant pour une proposition moins risquée, car historiquement, ils ont fourni une rentabilité et une croissance des bénéfices plus constantes, ce qui a rendu leurs actions plus stables.

bg_newsletter
LiveWire

2 hours ago

Bitcoin reaches key level $btc $eth #crypto #trading

7 hours ago

#NASDAQ has worst start of the year since 2008 #stocks $NDX $QQQ

1 day ago

Stocks do a U-turn as initial jobless claims sore $spy $qqq #economy #omicron #trading