FlowBank

Instacart : est-ce le bon moment pour s’introduire en bourse ?

Ce mois-ci, Instacart a déposé une demande auprès de la SEC américaine (Securities and Exchange Commission) pour devenir public. La demande croissante des commandes d'épicerie en ligne et, bien sûr, la pandémie, ont stimulé l'activité de l'entreprise au cours des dernières années.

Pourtant, Instacart a récemment réduit sa propre valorisation pour l'adapter aux conditions réelles du marché, qui sont devenues moins qu’idéal pour une entreprise qui se prépare à devenir public. Certains investisseurs se demandent même si Instacart n’a pas meilleur temps d’attendre que la crise actuelle s’estompe, mais l’entreprise veut aller de l’avant.

 

Qui est Instacart ?

Instacart est une société américaine de service de livraison d'épicerie aux États-Unis et au Canada. Elle est basée à San Francisco et propose ses services via un site web et une application mobile.

Pour faire simple, Instacart est l’Uber Eats de la livraison d’épicerie. Ses clients peuvent commander des produits d'épicerie auprès des détaillants membres.

 

Une croissance boostée par la pandémie

Instacart, comme de nombreuses entreprises technologiques naissantes, a été stimulée par les mesures de restriction de la pandémie.

Selon eMarketer, Instacart présentait moins de 11% des ventes d'épicerie en ligne en 2019 et sa part de marché a doublé pour atteindre près de 22% en 2020. Son revenu a été multiplié par près de 2.5x entre 2019 et 2021.

 

Instacart revenue

Revenu d’Instacart (source: https://www.businessofapps.com/data/instacart-statistics/)

 

Aujourd'hui, l'entreprise compte plus de 600 détaillants nationaux, régionaux et locaux, et livre à partir de près de 55’000 magasins dans plus de 5’500 villes en Amérique du Nord. La plateforme d'Instacart est disponible pour plus de 85% des foyers américains et 90% des foyers canadiens.

 

Mais la société a décidé de réduire sa propre valorisation !

Sur la base d’une croissance formidable, la valorisation d’Instacart a été multipliée par trois entre 2020 et l'année dernière. Pourtant, la société a réduit de manière proactive sa propre valorisation de près de 40%, à 24 milliards de dollars, dans le but de s'adapter aux conditions de marché difficiles, y compris la hausse de l'inflation, qui conduit à une politique de la Fed beaucoup plus stricte, aux perspectives de taux d'intérêt plus élevées et à une liquidité plus faible.

 

Instacart valuation

Valorisation d’Instacart (source: https://www.businessofapps.com/data/instacart-statistics/)

 

Et après ?

Selon eMarketer, les ventes d'épicerie d'Instacart passeront à 35 millions de dollars d'ici 2023. Un tel bond représenterait une augmentation de près de 50% par rapport à 2020. Cependant, la part de marché de l'entreprise pourrait passer de 21.5% à 20%, en raison d'une concurrence croissante de Gopuff, Blue Apron, Grubhub, Postmates et DoorDash.

Uber Eats, d'autre part, qui est une concurrence redoutable, étend son activité aux livraisons d'épicerie en Amérique du Nord et en Europe, et a le potentiel de limiter l'expansion d'Instacart à moyen et long terme.

Instacart veut se différencier en utilisant l’intelligence artificielle

En octobre de l'année dernière, Instacart a acquis une startup d'intelligence artificielle (IA) appelée Caper AI, connue pour développer un panier d'achat ‘intelligent’ équipé d’un écran et de l'IA. Le panier intelligent reconnaît les produits lorsqu'ils sont placés dans le panier d'un acheteur, facturant automatiquement les clients pour leurs achats.

Instacart a déclaré que l'acquisition ‘aidera les détaillants à unifier l'expérience d'achat en magasin et en ligne pour les clients, en soutenant leurs entreprises, quelle que soit la manière dont les clients choisissent de faire leurs achats’.

Les utilisateurs peuvent également voir sur leurs écrans des suggestions de produits personnalisées en fonction de ce qu'ils ont dans leur panier. Cette dernière extension aidera également Instacart à collecter de précieuses données sur les consommateurs pour stimuler les ventes.

cart

Le panier intelligent de Caper (source : caper.ai)

 

Est-ce un bon moment pour faire son introduction en bourse ? 

Instacart pourrait faire son introduction en bourse d'ici la fin de l'année, sans date précise. Alors que la société s'attend à ce que l'offre soit finalisée cette année, il est également possible que le calendrier soit déplacé. 

Mais vu les conditions de marchés moins qu’idéales, les investisseurs se demandent si la société choisit un bon moment pour s’introduire en bourse. 

Probablement pas. C'est pourquoi le nombre d'introductions en bourse a plongé en 2022, par rapport au pic de l'année dernière. 

 

IPOs

Introduction en bourse en baisse (source: https://stockanalysis.com/ipos/statistics/)

 

L'instabilité des prix et les perspectives d'un resserrement de la politique de la Fed menacent la vigueur de la reprise post-pandémique. Les investisseurs et les entreprises mesurent de plus en plus le risque de récession mondiale, et les conditions de marché non idéales convainquent les entreprises de retarder leurs projets d'introduction en bourse, jusqu'à ce que les incertitudes se dissipent.

Cependant, Instacart ne veut pas forcément retarder ses débuts car la société veut surfer sur l'élan pandémique et souhaite que le capital continue de croître, quelle que soit la difficulté des conditions réelles du marché.

En ce sens, Instacart ne connaîtra peut-être pas une introduction en bourse à couper le souffle comme l'ont fait les nouvelles arrivées technologiques en 2021, au milieu d'une euphorie haussière du marché.

Mais il convient également de noter que 70% des entreprises qui sont devenues publiques l’année dernière se négocient en dessous de leurs prix d'introduction en bourse. A posteriori, une introduction en bourse l’année dernière n’a pas été aussi juteuse qu’on croirait !

De plus, Instacart ne sera pas coté avant plusieurs mois, donc le moment de l’introduction pourrait finalement être idéal : juste après un crash boursier.

 

Vaut mieux se dépêcher !

Une autre application de livraison d'épicerie, Getir, a émergé de l'obscurité au cours des dernières années. Le groupe de livraison Turque étend ses activités en Europe et aux États-Unis et a récemment été évalué à près de 12 milliards de dollars. Getir envisage une introduction en bourse à New York dès l'année prochaine.

La concurrence grandissante dans l’industrie de livraisons d’épicerie va certainement peser relativement lourd sur les profits des derniers entrants, car le plus important dans le métier de la livraison est d'atteindre la taille critique pour proposer un service compétitif.

Ainsi, les futurs gagnants du secteur devront croître rapidement, ce qui justifierait la décision d’Instacart d’aller de l’avant, alors que les investisseurs restent mitigés par rapport au timing de son introduction en bourse.

bg_newsletter
LiveWire

8 minutes ago

#EURUSD highest in 5-months #trading #forex #China #stocks #USD

3 days ago

#Nasdaq holds stead ahead of #Jobs report $QQQ #trading #technicals #forex

4 days ago

#PCE comes softer than expected #inflation #stocks #macro #Fed #trading