Qu'est-ce que le Scalping trading ?

Définition et exemples de scalping - Le scalping est une stratégie de trading à court terme utilisée pour profiter du volume des transactions effectuées, plutôt que d'essayer d'obtenir le plus grand gain sur chaque transaction. Découvrez comment le scalping peut être utilisé pour obtenir des gains grâce à de nombreuses petites transactions.

Qu'est-ce que le scalping ?

Comme tous les produits dérivés dans le trading, le scalping offre un effet de levier important. Le scalping est une méthode de trading dont le cycle est très court - même plus court que les autres formes de day trading. Cet investissement doit son nom au fait que les traders qui adoptent cette méthode - appelés "scalpeurs" - entrent et sortent rapidement du marché afin d'engranger de petits profits sur un grand nombre de trades tout au long d'une journée de trading. Leur objectif est de réaliser un nombre suffisant de ces petites transactions pour atteindre le bénéfice qu'ils auraient pu réaliser en une seule journée de trading.

Comment fonctionne le scalping ?

Les scalpeurs pensent qu'il est moins risqué de profiter de petites variations du cours des actions que de prendre des risques sur des grandes variations.

Convenant tout particulièrement aux CFD, le scalping exige de la discipline : les scalpeurs se retirent des transactions une fois que leur objectif de profit a été atteint, plutôt que d'attendre de voir s'ils peuvent gagner davantage. Ils sortent également des transactions lorsque leur objectif de pertes a été atteint, plutôt que d'attendre de voir si la transaction se retourne.

Analyse du marché pour le Scalping

Les traders qui adoptent ce type de trading s'appuient sur l'analyse technique plutôt que sur l'analyse fondamentale. L'analyse technique est un moyen d'évaluer l'évolution passée du cours d'une action. Les traders utilisent des graphiques et des indicateurs pour trouver des événements commerciaux et créer des points d'entrée et de sortie.

Avec les cours du jour en temps réel, les scalpers peuvent observer les mouvements d'une action. À l'aide d'indicateurs et de modèles connus, ils tentent de prédire l'évolution d'un prix dans les prochaines secondes ou minutes.

En revanche, l'analyse fondamentale consiste à utiliser les données d'une société pour calculer des ratios qui aident à évaluer la valeur en fonction des objectifs d'investissement. Cela permet aux traders d'analyser une entreprise et de mieux gérer le risque.

L'analyse fondamentale est plus adaptée aux investissements à long terme, tandis que l'analyse technique convient mieux aux stratégies à court terme comme le scalping.

Les scalpeurs peuvent négocier sur la base d'une nouvelle ou d'un événement qui modifie la valeur d'une entreprise dès sa publication. Dans certains cas, ils peuvent utiliser les changements à court terme des ratios fondamentaux pour scalper des transactions. Dans la plupart des cas, ils se concentrent sur les indicateurs techniques et les graphiques.

Comme ces graphiques indiquent les prix du passé, ils perdent de leur valeur si l'horizon temporel augmente. L'horizon temporel est la durée pendant laquelle une position est maintenue. Plus un scalper conserve une position longtemps, moins cette position a de valeur pour lui. C'est pourquoi l'analyse technique et les indicateurs de trading fonctionnent mieux pour une stratégie à court terme de scalping.

Scalping discrétionnaire ou systématique

Les scalpeurs peuvent être des traders discrétionnaires ou systématiques. Les scalpeurs discrétionnaires prennent rapidement chaque décision de trading en fonction des conditions du marché. C'est au trader de décider des paramètres de chaque transaction (par exemple, le timing ou les objectifs de profit).

Les scalpers systématiques se fient peu à leur instinct. Au lieu de cela, ils utilisent des programmes informatiques qui automatisent le scalping grâce à l'intelligence artificielle pour effectuer des transactions en fonction des critères prédéfinis. Lorsque le logiciel voit une opportunité de trading, il agit sans attendre que le trader évalue cette position ou ce trade.

Le scalping discrétionnaire introduit un biais dans le processus de trading qui peut présenter un risque. Les émotions peuvent vous inciter à faire une mauvaise transaction ou à ne pas agir au bon moment. Le scalping systématique élimine le contrôle humain des décisions de trading, ce qui rend les transactions impartiales.

Scalping et Day Trading

Le day trading et le scalping se ressemblent en théorie, mais ce n'est pas la même chose. Le scalping est une forme de day trading, mais toutes les formes de day trading ne sont pas du scalping.

Les positions sont souvent maintenues pendant quelques secondes, plutôt que pendant des heures. Les positions peuvent être maintenues aussi longtemps que les marchés sont ouverts un jour donné.

Les positions de day trading peuvent être maintenues ouvertes aussi longtemps que les marchés sont ouverts. Un day trader peut ouvrir une position dès l'ouverture des marchés à 9 h 30 EST et la fermer juste avant la clôture des marchés à 16 h. Il s'agirait toujours d'une transaction de jour, même si le trader l'a maintenue ouverte pendant plus de six heures. Un scalper, en revanche, maintient rarement une position ouverte pendant plus de quelques minutes. Très souvent, des opérations de scaling s'effectuent en l'espace de quelques secondes.

Le trading dans des délais aussi courts signifie que les scalpers peuvent avoir besoin d'utiliser des programmes informatiques qui automatisent ces transactions. Un day trader qui utilise des stratégies à plus long terme peut être moins enclin à utiliser des programmes de trading automatisés.

Related articles

Qu'est-ce que le day trading

Qu'est-ce que le day trading ?

Qu'est-ce que le Dow Jones ?

Qu'est-ce que le Dow Jones ?

Qu'est-ce qu'un investissement passif ?

Qu'est-ce qu'un investissement passif ?

Qu'est-ce qu'un fractionnement d'actions ?

Qu'est-ce qu'un fractionnement d'actions ?

bg_newsletter